Un Conte de Sibérie

Cliquez sur la première image pour l’agrandir, puis pour passer àla suivante :

Par un froid à pierre fendre... un oiseau étourdi, entreprend une balade... mais frappé par le froid, il tombe, presque mort, à terre... une vache vint à passer La chaleur le ressuscite... tout réjoui, il gazouille... et quelqu'un l'entend... ...qui le tire de la merde... ...

La morale :

  1. En Sibérie, avant d’agir, il faut très bien réfléchir
  2. Celui qui vous chie sur la tête n’est pas forcément votre ennemi
  3. Quand on est dans la merde, il n’y a vraiment pas de quoi se réjouir
  4. Celui qui vous tire de la merde n’est pas toujours votre ami.